Flores, à l’abordage !

Le 27 Mai nous montons à bord du « Medang Jaya 2 ». Nous voilà embarqués dans une traversée de 4 jours avec 30 compères dans un dortoir couvert de matelas de 35m2 environ.
L’expérience sociétale est unique !

Dortoir de la traversée Lombok-Flores (4jours)

L’aventure consiste à explorer quelques îles autour de Subawa et Komodo à pied ou en snorkeling et rendre visite aux fameux Dragons.

Sieste de sang froid

En résumé, entre deux sun-set -rise, nous voguons dans les flots plus ou moins agités et nageons au dessus des raies Manta, d’un requin à pointes noires ou de multiples poissons colorés.
On est ravis !

Slalom au crépuscule entre les îlots de Komodo

Nous débarquons à Flores avec notre « gang » d’occidentaux au milieu d’un port plein de conteneurs et de camions de bananes.

Labuan Bajo simple et rectiligne nous accueille pour 1 jour et demi seulement de recherche de transport pour partir visiter l’est de l’île. Afin d’éviter l’avion – choisi par la majorité de nos compères européens – nous traversons l’île au prix de nombreuses heures de bus.

Un arrêt parmi tant d’autres, sur la route de Bajawa

Une première tentative prend fin au 13ème virage avec une panne moteur qui oblige le conducteur à se faire remorquer jusqu’au village d’après.
Ce bus étant le seul allant à Bajawa, nous multiplions les transports pour arriver à destination, juste à temps pour apercevoir le parfait volcan Inerie au coucher du soleil !

Derniers rayons aux abords de l’Inerie

Le lendemain direction Moni toujours en bus, au milieu des forêts, palmiers, bananiers, cacaoyers, rizières, petits villages, longeant le bord de mer et les plages de galets bleus-vert. Nous empruntons des routes toujours plus serpentueuses. Dans le bus, nous sommes accompagnés d’immenses sacs de riz, d’échalotes, et de poules bien sûr !

Bus et poulet 100% locaux – ATTENTION à vos oreilles !

Le voyage se déroule dans une ambiance de musique locale croisant reggae et musique « expérimentale » à tempo rapide de type pop coréennes (et on s’y connait en pop coréennes 😉)

L’île est incroyablement verte et semble entièrement couverte de forêt.

Arrivés à Moni, nous retrouvons Alice et Elise deux moussaillones de la traversée en bateau qui nous ont devancé dans l’aventure. Elles nous encouragent à entreprendre la montée du Kelimutu même si le ciel semble très couvert ! Nous partons à pied à travers une gigantesque forêt jusqu’aux magnifiques lacs, au milieu des goyaviers sauvages et avec quelques sangsues collées sur les chevilles. Elles aussi ont le droit d’admirer la vue!

Lacs sacrés du Kelimutu

Le lendemain, nous terminons le séjour par un bain dans les sources chaudes et une visite du marché, c’est animé et ça vaut le coup 🙂

Marché quotidien de Moni !

Le ciel est malheureusement bien gris depuis 2 jours…puisque c’est ça on file !

Dernière soirée à Maumere où nous profitons d’un concert improvisé dans notre bar, QG d’une soirée, en attendant le ferry pour Sulawesi et de nouvelles aventures de l’autre côté de la mer de Flores.

Blues improvisé dans un bar de Maumere

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *